Dyp Solutions

Filtre et leurs propriétaires

Filtrer c'est tenir le Lead

 

Principaux filtres publicitaires

Les éditeurs présentent un modèle économique qui combine contenus payants et publicités. L'industrie des médias a vu son modèle économique totalement disrupté.

Depuis 10 ans, les éditeurs sont soumis à de plus en plus de filtres publicitaires qui ont un impact important sur leurs revenus. 

Voici les 5 principaux filtres et leurs propriétaires. 

Filtres imposés par les navigateurs

 
 
 

Les navigateurs tels que Chrome, Firefox, Edge, Safari et Opera imposent et modifient régulièrement et unilatéralement leurs règles, toujours très contraignantes pour tous les éditeurs.
En Allemagne, Firefox a fait perdre définitivement 15% du CA programmatic lors d'une mise à jour de son filtre.

 

Solutions préinstallées par les fabricants de téléphones mobiles

Samsung, Oppo, Xiaomi, Apple, Google, Microsoft...
La majorité des fabricants de smartphones proposent des adblocks et autres filtres directement intégrés et configurés et embarqués par défaut dans l'OS ou via leur propre navigateur.
Sur le navigateur mobile Samsung (10% de PdM), l'adblock est pré-installé et accessible en un simple clic. 

Anti-Spam

Le premier des filtres imposés par l'industrie.

Orange, SFR, Free, Yahoo !, Samsung, Apple, Google, Microsoft... Tous ces industriels définissent unilatéralement des règles restrictives imposées à tous les éditeurs sans distinction, média inclus.
L'anti-spam est un filtre publicitaire.

Cookie wall

Les règles imposées par la législation et l'interprétation de la CNIL concernant l'information et l'autorisation d'utilisation des données personnelles génèrent des risques commerciaux importants pour de nombreux éditeurs.
En fait, une CMP comme un mur de cookies sont des filtres publicitaires voir des adblocks.

Adblocks des stores des navigateurs

Chrome web store, Firefox addon Store, Edge store, Opera... Tous les navigateurs proposent des extensions adblock. 
En France, toutes les 5 secondes, une personne requête le mot "adblock" sur son moteur de recherche.  
Adblock, UBlock Origin, Adblock Plus... Les solutions pullulent, 577 adblocks sont proposés dans les boutiques Firefox.  Les adblocks impact de manière permanente les revenus des éditeurs.
Plusieurs dizaines de millions d'euros sont perdus chaque année par les Éditeurs.

Il est temps pour les Éditeurs de reprendre l'initiative.

58% des internautes français préféreraient pouvoir filtrer les publicités qu'ils rencontrent en ligne plutôt que de les bloquer complètement.


Donnons-leur la confidentialité qu'ils souhaitent, donnons-leur un filtre construit par les éditeurs, pour les éditeurs et leur public. 
C'est aux éditeurs de fixer les règles.